top of page
Post: Blog2_Post

Pourquoi n'est-on pas allergique au pollen tous les ans ?


Cure de détox au printemps, recommandé pour une bonne santé.

L'arrivée du printemps est synonyme de renouveau, mais pour de nombreuses personnes, c'est aussi la saison des allergies aux pollens. Chaque année, des millions de personnes sont affectées par ces réactions allergiques désagréables, qui peuvent entraîner des symptômes tels que des éternuements, des démangeaisons, une congestion nasale,... Mais pourquoi sommes-nous allergiques au pollen ? Dans cet article, nous allons explorer les mécanismes derrière ces réactions allergiques et expliquer comment notre seuil de tolérance à l'histamine joue un rôle essentiel dans cette dynamique.




Le seuil de tolérance à l'histamine : un facteur clé des allergies au pollen Chaque individu possède un seuil de tolérance à l'histamine, une substance naturelle présente dans notre organisme et dans le pollen/ allergènes. Elle joue un rôle crucial dans les réactions allergiques. Lorsque le taux d'histamine dépasse le seuil individuel, les symptômes allergiques se manifestent. Il est important de noter que ce seuil est déterminé dès la naissance et varie d'une personne à l'autre.


Un système immunitaire faible, propice aux allergies

Un système immunitaire affaibli peut également influencer notre seuil de tolérance à l'histamine. Lorsque notre système immunitaire est affaibli, il peut réagir de manière excessive aux allergènes, y compris le pollen. Cela peut entraîner une augmentation de la production d'histamine et une réaction allergique plus prononcée. Il est donc essentiel de maintenir un système immunitaire sain pour réduire la sensibilité aux allergènes.

L'impact de la fatigue sur notre seuil de tolérance

La fatigue peut avoir un impact significatif sur notre seuil de tolérance à l'histamine. Lorsque nous sommes fatigués notre système immunitaire sera moins performant, notre organisme sera plus sensible aux allergènes tels que le pollen. Cela signifie que même de faibles niveaux de pollen peuvent déclencher une réaction allergique chez une personne fatiguée. Cette même personne reposée pourrait présenter une tolérance plus élevée.

Limiter la consommation d'aliments riches en histamines

L'alimentation joue également un rôle aggravant et déclencheur dans la sensibilité au pollen. La consommation d'aliments riches en histamines va réduire le seuil de tolérance aux allergènes extérieurs par saturation de l'organisme. Les fruits de mer, les fraises, les kiwis, les arachides, le chocolat,... sont des aliments riches en histamines. Il est donc recommandé de réduire leurs apport durant cette période.


Nutrazur vous aide à combattre les allergies au pollen de manière naturelle



Chez Nutrazur, nous comprenons les défis auxquels sont confrontées les personnes présentant des allergies aux pollens. C'est pourquoi nous nous efforçons de proposer des compléments alimentaires naturels à base d'huiles essentielles, spécialement formulés pour soutenir votre système immunitaire et combattre les symptômes.



Défense immunitaire vous aidera à booster et soutenir votre système immunitaire durant la période du printemps.

Associé à Respir 1 qui aura une action ciblée sur les pathologies ORL. Il vous aidera à combattre les symptômes dus à l'allergie.

Conclusion


Les allergies aux pollens peuvent être une véritable source d'inconfort pour de nombreuses personnes. La sensibilité aux pollens varie en fonction de plusieurs facteurs internes à notre organisme mais également externe. En effet, la météo est un facteur déterminant. La pluie va par exemple poser les pollens et allergènes au sol et donc limiter le risque d'inhalation de ces derniers. C'est donc pour cela qu'à chaque printemps vous êtes plus ou moins sujet aux allergies...



Posts récents

Voir tout
bottom of page